BENJAMIN GRIMAL joueur professionnel de golf

BENJAMIN GRIMAL  joueur professionnel de golf sur l’Alps Tour, 3e Division Européenne nous parle de lui et de son parcours.
J'ai découvert le golf dès mon plus jeune âge en suivant mon père sur le parcours de Cahors.. je ramassais les balles sur le practice, ratissais les bunkers , tapais quelques balles...mais c'est seulement à l'âge de 15 ans que je m'initie de manière intensive au Golf sur le parcours de la Haute Auvergne.
Je suis complètement accro à ma carrière, à ce se sport, à cette passion, je ne compte pas les heures d’entrainement et le travail pour progresser. Je passe plus de la moitié de mon temps à l’étranger pour les tournois et l’entrainement, l’autre moitié en France, entre l’Auvergne dont je suis originaire, où j’ai la chance d’avoir le propriétaire du Golf de Haute Auvergne, Nicolas MATIERE, ainsi que son directeur Arnaud BOUSQUET qui depuis mes débuts font le nécessaire pour me mettre à disposition un parcours et des installations de haut niveau, et Toulouse ou je suis majoritairement basé pour l’entraînement ainsi qu’une bonne partie de mes sponsors. 
Mes sponsors matériels GolfCenter.fr, ADIDAS, et TaylorMade me permettent de jouer les meilleurs clubs pour mieux scorer.
Je suis passé joueur Pro il y a un peu plus de 2 ans après avoir passé mes cartes d’accès du ProGolfTour et obtenu une pleine catégorie. Malgré cela, quelques mois plus tard, je mettais un terme à ma saison sur le ProGolfTour suite à plusieurs abandon dû à de lourdes blessures au dos. En tant que compétiteurs j’ai voulu joué un maximum de tournois et travailler dur mais je n’ai pas pris suffisamment soin de mon corps…. 
J’obtiens une exemption médicale de la part du ProGolfTour pour la première partie de leur saison 2019 (2 Tournois en Égypte et 8 tournois au Maroc) cependant je passe les cartes de l’Alps Tour et j’obtiens une catégorie, c’est le début d’une nouvelle aventure et l’occasion de prendre un nouveau départ sur des bases saines…
Je n’ai pas eu une carrière amateur aussi flamboyantes que de nombreux joueurs avec qui j’évolue aujourd’hui, je ne suis pas passé par les pôles, les équipes de France, j’ai gagné seulement un grand prix et fais quelques performances, je n’avais pas non plus un index négatif mais cela ne m’a pas empêché de scorer sur des tournois pro. Je ne considère pas tout cela comme un incontournable nécessaire à la réussite. Ce n’est pas d’où l’on vient qui compte mais où on va. Pour moi c’est un mythe, il y a tellement d’exemples et de contres exemples, il suffit de regarder le parcours de bon nombre de joueurs sur le Tour. C’est malheureusement souvent un discours que l’on retrouve dans la bouche de quelques personnes frustrées qui ne se sont pas données les moyens de vivres leur rêves. C’est une carrière très difficile qui demande énormément de sacrifices et d’humilités, c’est une perpétuelle remise en question qui vous crée du doute mais qui vous rend tellement plus fort. 
J’ai des objectifs assez clairs : je souhaite évoluer sur les circuits majeurs (European Tour, PGA Tour) et jouer les épreuves les plus sélectives à travers le monde.
Le jour ou j’ai décidé de me lancer dans cette carrière j’ai su que j’allais devoir changer ma manière de penser pour faire de moi un athlète de haut niveau. 
Un staff connaissant les sommets professionnels m’a tout de suite paru être indispensable. Je travail depuis le tout début avec Makis CHAMALIDIS, psychologue du sport, il m’aide à gérer ma carrière et m’oriente vers les meilleurs décisions, il m’aide également à devenir quelqu’un de meilleur, chose, pour ceux me connaissent, me tient énormément à coeur. 
Benoit MILOX me suit également depuis mes débuts au niveau de la préparation physique, il est à l’origine de ma transformation physique sur ces deux dernières années. C’est un passionné, hautement diplômé en prépa physique mais également en golf et biomécanique. Il connait parfaitement le swing et ses besoins à haut niveau.
Au niveau du coaching j’ai découvert le haut niveau et le monde pro avec Stéphane GRENIER puis GUILLAUME BIAUGEAUD.
Je travaille désormais avec Franck LORENZO-VERA il me fait énormément de bien et m’a permis de simplifier ma vision du golf un maximum. Mon frère Emmanuel s’occupe de ma santé plus précisément de la partie ostéopathie.