Driver de golf : comment bien choisir ?

La majorité des joueurs débutants (handicap élevé) ont des vitesses de swing lentes et ne centrent pas toujours correctement leur balle.

Pour choisir le bon driver de golf il faudra donc prendre en compte différents critères.

Comment bien choisir son driver de golf ?

1 - une face tolérante

Plus la tête de club est grande, plus votre driver sera tolérant. Cette surface est couramment appelée « sweetspot ». Nous vous conseillons des têtes de 440 à 460cc.

Certains joueurs, même professionnels, sont par exemple plus à l’aise avec un bois 3 qu’avec un driver. Pour plus de distance, vous devez vous sentir en confiance avec votre driver de golf.

2 - un loft élevé : le loft est votre ami !

Plus l’angle de votre face de club est élevé plus vous aurez de facilité à contrôler la trajectoire de votre balle. Si vous débutez avec votre driver, ne descendez pas en dessous de 12°.

La majorité des modèles ont aujourd’hui un loft ajustable, ce qui vous permettra de tester différents réglages afin de trouver le meilleur compromis entre distance et contrôle des trajectoires parfaitement adapté à votre jeu.

3 - un shaft adapté

Le manche du club (shaft) est le moteur du club : trop rigide, les trajectoires sont souvent trop basses et trop à droite. Trop souple, les trajectoires sont trop hautes et sur la gauche.

La rigidité (flex) du shaft se décline en trois grandes familles (Regular = standard – Stiff = rigide - Femmes/Senior = souple). Si vous générez une vitesse de club lente, Regular et Femme/ Senior sont les flex les plus indiqués. Pour info, un shaft graphite Regular convient parfaitement à la majorité des joueurs débutants à moyens.

4 - un design/look séduisant

Peu importe la couleur ou la forme, votre driver de golf doit surtout vous mettre en confiance lorsque vous vous apprêtez à frapper la balle. Il s’agit donc d’une question de goût et de sentiment de sécurité avant tout.